Saint Gengoux menacé – récapitulatif n°4


Pourtant…

3 vagues d’alerte, d’information, de projets de remise en valeur, se sont succédées en plus de 40 ans

Cette fois, après 10 années d’alerte, bien que nous n’ayons pas été officiellement informés (bien entendu), quelque chose semble avoir été évité. Quelque chose qui aurait encore aggravé la destruction du ruisseau de la cité médiévale, celui qui a décidé de sa création : le Nolange. Ce quelque chose, c’est la station service amphibie promise par les élus.

Elle devait être installée exactement dans le lit mineur naturel du ruisseau. Même avec l’eau du ruisseau maintenue dans la buse de 1983, les cuves d’hydrocarbures auraient donc été plongées dans la nappe phréatique d’accompagnement ! La station n’aurait donc pas manqué de polluer tout l’aval jusqu’à la Méditerranée.

Le projet de cette station, à cet emplacement, a hanté les conversations pendant des années car, histoire de décrédibiliser la cause des ruisseaux, de la biodiversité, du patrimoine, une rumeur persistante a prétendu que « les écolos » voulaient priver de gazoline tout le canton (eux compris).

S’il faut en croire une déclaration publique de la municipalité, l’idée d’installer la station-service dans le ruisseau a été abandonnée.

La peur du ridicule, probablement. Sûrement pas une conscience naissante.

Les pertes de la tête de bassin de Saint Gengoux
Hormis…
– les pertes du patrimoine historique et culturel,
– la dispersion de l’habitat et des services, et la multiplication des trajets en voiture,
– une très grande perte d’artisans et de commerces,
– l’effondrement de l’animation de la cité et de la vie sociale,
– la perte d’attractivité touristique,
etc.

– La dégradation et la pollution des sources,
– les recalibrages et les drainages,
– l’effacement d’un ruisseau et la dégradation des autres,
– la destruction des murs de pierre sèche et des haies,
– la perte complète de l’eau,
– la destruction de sols agricoles (surtout ceux de jardins aussi vieux que la cité) ou « 
naturels » par excavations, remblais, bétonnage et bitumage,
– la destruction des sols et de la biodiversité par épandage de biocides…
ont entraîné de grandes pertes : végétation, faune des sols détruits ou empoisonnés, faune aquatique, faune terrestre, insectes, oiseaux…

 


Toutes ces destructions ont eu des conséquences à grande échelle
> augmentation du ruissellement et du lessivage des sols

> appauvrissement des eaux de l’aval (entre autres, les têtes de bassin versant sont sources de nutriments pour tout l’aval)

> effondrement de la biodiversité (des populations locales et des populations migratrices privées de leurs couloirs de circulation et des sites qui leur sont propices)

> contribution au changement climatique (par la perte de végétation, d’eau libre et, plus généralement, de biomasse)


Pourtant…
Changement climatique, érosion de la biodiversité, qualité des sols, etc. font la une et sont apparemment une grande préoccupation des administrations (DREAL, ONEMA, Agence Rhône Méditerranée, etc.)

Zones humides, zones utiles : agissons !
https://www.youtube.com/watch?

Eau et changement climatique : adaptons-nous !
https://www.youtube.com/watch?

Restaurer l’hydromorphologie des cours d’eau
http://www.onema.fr/rubrique/

Pourtant…
Sur le terrain, nous voyons disparaître de nouveaux hectares de sols vivants sous l’urbanisation (plan des lotissements de ces 3/4 dernières années).

Le chantier du supermarché-parking est annoncé pour très bientôt dans le lit du ruisseau de la cité médiévale – si la station-service n’est pas maintenue (personne ne nous a informés).

Aucune administration ne paraît se soucier de l’aggravation continue de la situation (1).


Pourtant…
La Bourgogne est
« un territoire engagé pour la biodiversité« 
http://www.strategie-

https://e3a8545b-a-fb33b0b6-s-

Une ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique) comprend la plus grande partie du territoire de Saint Gengoux le National, en particulier toute la tête de bassin versant (ZNIEFF « Côte Chalonnaise de Chagny à Cluny« ).
https://inpn.mnhn.fr/zone/

la ZNIEFF comprend la majeure partie du territoire de St Gengoux


il y a deux sites
Natura 2000 sur la commune, ou à proximité immédiate (le Mt Saint Roch et le Mt Péjus).

Des continuités écologiques de la Trame Verte et Bleue passent par Saint Gengoux le National : celle des pelouses sèches calcicoles et celle des zones humides. Cependant, les têtes de bassin versant et les affluents de la rivière Grosne semblent avoir été oubliés (?!).


Le
Pays d’Art et d’Histoire entre Cluny et Tournus inclut Saint Gengoux le National.

Dans le cadre du PAH a été réalisé un Plan de Paysage dont l’ambition était d’arrêter les dégradations du patrimoine architectural, de l’urbanisme, des paysages, etc. :
http://www.pahclunytournus.fr/

Voir l’identification du vivant :
http://www.pahclunytournus.fr/

« Le lancement de la Charte Paysagère qui allait se muer en Plan de Paysage«  – JSL du 10 mai 2013
« 
La Fédération des associations partenaires du Pays d’art et d’histoire (Fappah), qui regroupe 36 membres, ne pouvait que participer activement à la démarche de charte paysagère et architecturale. Un groupe de travail a été constitué autour de la référente Dominique Desbrosse. Celle-ci participe à la réunion mensuelle du comité de pilotage de la charte.

Les présidents et les membres de toutes ces associations qui agissent pour préserver le patrimoine ont été invités à faire remonter les idées et informations dont ils auraient connaissance au niveau local. Il leur est demandé de signaler les édifices, petits ou grands, ainsi que les micropaysages en voie d’abandon ou de destruction. Ils peuvent également fournir des documents d’archives (photos ou cartes postales) qui permettront de constater l’évolution des paysages dans le temps.« 

(1)
L’EPTB Saône et Doubs était enchanté de découvrir le travail du collectif « parce que nos effectifs ne nous permettent pas d’acquérir une connaissance du terrain comme la vôtre« . Nous devions donc joindre nos efforts. C’était au début de l’année 2013. Peu après, l’EPTB mettait fin à la relation à peine esquissée et avouait son impuissance.

l’Agence Rhône Méditerranée Corse a publié 2 articles sur St Gengoux en juillet 2014 puis n’a plus communiqué :
Un ruisseau à sauver d’urgence : le Nolange
http://www.sauvonsleau.fr/
L’eau perdue de Saint Gengoux… et la dégradation de la qualité des eaux de l’aval
http://www.sauvonsleau.fr/,




L’
ONEMA n’a rien trouvé à redire au saccage des sources et des ruisseaux.
« 
Au 1er janvier 2017, l’Onema est devenue l’Agence française pour la biodiversité avec le GIP atelier technique des espaces naturels (Aten), l’agence des aires marine protégées et Parcs nationaux de France (PNF).
L’AFB reprend donc la mission de l’Onema de préservation et de restauration du bon état des eaux, lacs, rivières, fleuves, milieux humides, eaux littorales et de leurs milieux aquatiques.
« 
http://www.onema.fr/rubrique/

Le collectif a fourni l’une des contributions (très peu nombreuses) à l’enquête SRCE : Schéma de cohérence écologique de Bourgogne
*
Schéma Régional de Cohérence Ecologique (http://www.bourgogne-franche-)
Contenu du Schéma de cohérence écologique de Bourgogne

http://www.bourgogne-franche-

La contribution du collectif de sauvegarde de Saint Gengoux le National au SRCE

http://www.bourgogne.

http://www.bourgogne.

http://www.bourgogne.

http://www.bourgogne.

Mais…

« La commission d’enquête reconnaît le travail réalisé par le collectif cependant cette situation ne ressort pas du niveau régional » et « Il s’agit d’une vraie problématique de continuité écologique mais pas à l’échelle régionale » (?)

Et voilà, tout à coup, les écosystèmes et les relations écologiques saucissonnées en fonction des limites administratives !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s